Tous les parisiens confirmeront, sortir sans dépenser dans la capitale tient du challenge. Toutefois il est un divertissement que j’adore, capable d’alimenter une journée complète sans amputer les bas de laine (au top pour les rencards !). Ce sont les circuits de galeries d’art: balades, expos, échanges, culture et tout ça pour pas un rond! Dans ce cadre, je vous propose une halte plutôt intéressante dans le quartier Beaubourg/Marais: l’expo Unsaturated Diptychs de FX Combes dans laquelle “photographie et peinture se contaminent mutuellement.”

Vous y serez invité(s) à découvrir des diptyques qui mélangent photo, traitement numérique, peinture et impression sur toile pour un résultat assez agréable à l’œil. Les œuvres sont, comme le nom l’indique, des compositions de 2 illustrations sur une ou deux toiles (à noter que de mon point de vue, le rendu reste meilleur sur une seule toile).

Ces images ont pour base des photos prises du ciel (en hélicoptère) dans la région parisienne séparée d’1/10e de seconde , ce qui donne une impression prenante de mouvement. C’est suffisant pour marquer le déplacement et laisser dans le même temps une zone commune entre les 2 visuels. On tend alors à imaginer la trajectoire de l’engin et c’est d’ailleurs parfois perturbant (sans être gênant) lorsque la positions des images est en sens inverse sur le support (là il faut peut être un peu d’imagination).

Expo NextLevelGalerie 2014

Pour le rendu, les photos sont post-traitées numériquement avec des logiciels “inadaptés”, qui permettent de faire ressortir selon les solutions utilisées des contrastes, des lumières, des détails ou des volumes qui auraient été moins marqués sur les originaux. Le traitement diffère pour chaque composante des diptyques et offre un résultat opposant clair et foncé qui retient l’attention. Il permet également de distinguer des détails différents sur les parties communes et donc de s’amuser à les comparer.

Enfin, un effet de texture en filigrane et un voile de peinture blanche ont été appliqués aux images par l’artiste avant d’être imprimer sur toile. Le rendu final est esthétiquement joli et doux au regard. Il manquerait peut-être justement d’une véritable texture par dessus la toile (mais c’est probablement le peintre qui sommeil en moi qui parle), reste que FX Combes est d’abord un photographe qui mixe et dose différentes disciplines.

 

 

 

A propos de l'auteur

Rédacteur