A la rédaction, on a tous nos petites passions, voire nos petits vices. Si vous nous suivez, vous savez que le bon Jordane a, par exemple, une passion démesurée pour la pêche. Quentin, en bon belge fier de ses origines, se damnerait pour nager au quotidien dans des piscines de bières. Baptiste a décidé d’arrêter de manger pour se nourrir uniquement de littérature, tandis que j’ai à peu près le même problème avec les jeux vidéo.

Toutefois, une passion réunit une grande partie des membres de l’équipe. Celle du sport, et plus particulièrement du football. Tous, depuis des années maintenant, vibrons au rythme des « olas » qui s’élancent dans les tribunes des stades du monde entier. Nous avons tous retenu notre souffle dans le temps additionnel d’un match jusqu’à exploser de joie avec un but dans les derniers instants. On a tous eu une petite larme au coin de l’œil lors d’une défaite importante (l’Euro 2016 est encore bien présent dans nos cœurs meurtris, vous le savez).

Mais au-dessus de cette passion pure pour le football en lui-même, une autre passion s’est développée, un peu plus récemment. Grâce à l’explosion d’Internet et de sites spécialisés, nous nous sommes tous convertis, ensemble, aux paris sportifs en ligne.

Plusieurs raisons à cela : la première est bien évidemment financière, avec la possibilité en jouant sur des sites comme Betway de se faire un beau petit pactole en parvenant à tomber juste en termes de prédictions. Il n’est pas rare de voir des parieurs remporter plusieurs milliers d’euros pour des sommes investies parfois dérisoires, juste parce qu’ils ont eu le nez fin. Le plus bel exemple fût l’année dernière en Premier League pour ceux qui avaient parié que Leicester remporterait le titre, avec une cote de 5000 contre 1…! D’ailleurs, parce qu’on tient à laver nos âmes et ne pas vous inciter à faire de vilaines choses, on vous rappelle qu’il est très important de savoir gérer son budget paris, et de ne jamais miser de l’argent que vous n’êtes pas prêt à perdre. Ne vous mettez pas dans le rouge inutilement, ce serait vraiment trop bête.

La seconde raison qui nous passionne à continuer ces paris sportifs en ligne est l’intérêt qu’ils peuvent procurer à des rencontres autrement ennuyeuses. Le meilleur exemple récent restant le triste match Paris Saint-Germain – Olympique de Marseille au Parc des Princes, véritable purge pour tous les amateurs de football avec une seule vraie occasion au milieu de 90 minutes d’ennui total. Heureusement, on avait eu la bonne idée de miser sur l’arrivée de Rudi Garcia au poste d’entraîneur pour sortir un bon match de l’Olympique de Marseille, et la petite mise sur le match nul nous a permis de voir la rencontre sous un angle différent et de l’apprécier un peu plus. On s’est aussi bien amusé en mettant une pièce sur Guingamp, lors du Guingamp-PSG. La victoire improbable des Guingampais entraînés par Antoine Kombouaré, ex-entraîneur du PSG avant l’avènement des Qataris, nous a bien fait rigoler !

Enfin, nous avons également mis en place un petit classement au sein de la rédaction. Chaque week-end, chacun des rédacteurs réalise un petit pari avec une mise de 2 euros. A la fin, celui qui parvient à remporter le plus d’argent se classe premier et empoche, gloire, amour et beauté. Sympa.

Bref, vous l’aurez compris, les paris en ligne ont un bel avenir devant eux, et nous sommes de très bons clients pour ça ! De votre côté, vous êtes friands de ces paris sportifs ? Racontez-nous vos expériences dans les commentaires.

A propos de l'auteur

Fondateur / Rédac' chef
Google+

En plus d'essayer de dominer le monde avec Conso-Mag, je suis rédacteur web pour quelques autres sites internet, spécialisés notamment dans les jeux vidéo et le cinéma. Ajoutez à cela une passion pour le football et les vidéos de chatons, et vous avez une vision plus ou moins globale de l'énergumène que je suis.