La semaine dernière n’avait rien de très intéressant à nous proposer en matière de divertissement (sauf si vous êtes fan de Kev Adams, dans ce cas précipitez-vous sur Amis publics, à vos risques et périls). En revanche, cette semaine, il y a du progrès ! Ce qui tombe très bien puisque c’est les vacances (pour ceux qui ont la chance d’être dans la zone de Paris en tout cas).

Le film incontournable de la semaine avec 12 nominations aux Oscars, c’est le western inspiré de faits réels The Revenant, un film qui pourrait bien permettre à Leonardo DiCaprio d’obtenir enfin la récompense tant méritée d’Oscar du Meilleur acteur. Du moins c’est ce qui semble se murmurer, mais on en aura le cœur net que le 28 février prochain lors de la cérémonie des Oscars. Suspense ! En attendant, le pitch du film : abandonné à son misérable sort dans une forêt sauvage, seul et mal en point, Hugh Glass apprend à faire face à la nature et à ses dangers avec un objectif précis en tête : la vengeance. Après avoir survécu à l’attaque brutale d’un ours, il décide de traquer les compagnons qui l’avaient laissé pour mort et de leur faire payer cette trahison. C’est alors le début d’un long parcours rythmé par la violence et la sauvagerie qui ne laissera aucun spectateur indemne. Signé Alejandro Gonzalez Iñarritu, le réalisateur du film Birdman qui avait remporté l’année dernière les Oscars de Meilleur film et Meilleur réalisateur, The Revenant est un film à voir absolument (sauf pour les moins de 12 ans).

Si vous voulez encore plus d’aventure, avec des images spectaculaires, vous pouvez aussi aller voir The Finest Hours dont l’histoire est tirée de faits réels. Avec ce film d’action, le réalisateur de Fright Night s’intéresse à une mission de sauvetage historique des années 1950 aux Etats-Unis. Autre raison de voir le film : le casting. On retrouve le brillant Casey Affleck (qui est un acteur encore plus talentueux que son frère Ben Affleck), le populaire Chris Pine et ses yeux magnifiques, ainsi que Ben Foster, Kyle Gallner, Eric Bana, etc. En 1952, un groupe de courageux garde-côtes est envoyé en mission au beau milieu de l’une des pires tempêtes que les Etats-Unis aient connu pour tenter de secourir l’équipage d’un navire pétrolier. Les conditions sont déplorables et la chance ne joue pas en leur faveur. Pourtant, ces héros à bord d’un simple canot en bois de petite taille ne vont pas se décourager et persévèrent jusqu’au bout, sauvant ainsi presque l’intégralité de l’équipage. Un bel hommage aux US Coast Guards (et une excellente campagne de recrutement aussi).

Si vous êtes d’humeur à rire et que vous aviez aimé Les Kaïra, il y a la comédie française Pattaya qui sort en salles cette semaine. Les personnages et les acteurs sont différents mais on retrouve beaucoup de l’ambiance délirante des Kaïra. Il faut dire que le réalisateur et acteur principal est le même dans les deux films : il s’agit de Franck Gastambide. Comme dans Les Kaïra, on retrouve des jeunes de banlieue un peu paumés et à la recherche de quelque chose de mieux que leur quartier. En l’occurrence, l’histoire est celle d’une bande de potes désespérés qui tentent le tout pour le tout pour s’offrir le voyage de leur rêve en Thaïlande à Pattaya. Pour cela, ils n’hésitent pas à sacrifier l’un des leurs en l’inscrivant au championnat mondial de boxe thaïlandaise… pour les nains ! Un challenge dont Karim le nain aurait bien pu se passer. Au programme : gros délire, boxe, images de lieu de vacances paradisiaques et en bonus, la participation de Ramzy Bedia, Gad Elmaleh, Fred Testot, Cyril Hanouna et Mister V.

Voilà, c’est tout pour cette semaine. A mardi prochain pour une nouvelle sélection !