Le mois de mars semble être pour moi le mois de l’année le plus déprimant de l’année. En effet, les arbres nous offrent leurs premiers bourgeons, mais il est possible pour nous de les voir que par la fenêtre tellement il pleut. Une solution pour éviter ce blues de début d’année, c’est de partir en vacances. On revient tout juste de trois jours à Cracovie et on vous en parle maintenant.

Cracovie jour 1 : la découverte de la ville

L’aéroport et la gare centrale

Arrivé à 10 heures du matin à l’aéroport Jean Paul II, nous prenons environ 35 minutes à partir de là pour rejoindre notre hôtel. Pour rejoindre le centre-ville de Cracovie depuis l’aéroport, rien de plus simple. Il suffit de prendre le train. Une gare située directement dans le terminal vous emmenera au centre-ville (sortie Krakow Glowny) en moins de 20 minutes. Comptez environ 12 Zloty par personne le trajet (soit 2.8 euros). Attention à ne pas faire de change à l’aéroport. En effet, celui-ci est beaucoup trop cher. Alors qu’un euro était échangé contre 3.2 zloty à l’aéroport, nous l’avons échangé contre 4.3 zloty dans la ville.

Une fois le train arrivé en gare, nous prenons directement la direction de l’hotel Home. Situé à environ 15 minutes à pieds de la gare centrale. L’occasion pour nous de découvrir déjà l’ambiance de la ville. A première vue, beaucoup de jardins et une architecture plutot sommaire. Première très bonne surprise, c’est qu’en 30 minutes dans la ville on remarque déjà que le pays est totalement anglophone. Tout le monde parle anglais, les affichages sont en anglais. Un véritable plaisir alors que la langue locale est incompréhensible !

Le centre-ville et l’hôtel

Arrivé un peu tôt à l’hôtel (11 heures 30) notre chambre n’était pas encore prête. Nous laissons donc les valises et nous nous lancons à la visite du centre.

Nous nous pressons pas trop, car le centre semble tout de même plutot petit. Il est possible de faire le tour de celui-ci en moins d’une journée. Alors que la faim ronge notre estomac, nous décidons de prendre la direction d’un de ces « bars à lait » typiques. A l’époque où la ville était communiste, l’état financait ce genre de restaurants pour proposer aux ouvriers qui travaillaient énormément pour gagner peu un couvert copieux et pas cher. Nous poussons donc la porte du « Milkbar Tomasza » au nord de la place centrale. Nous dégustons leur plat du jour (entrée + plat) très copieux. Celui-ci nous rassasit totalement et est plutôt bon, surtout au vue du prix. En effet, le plat du jour ainsi qu’une boisson nous a coûté environ 4 euros par personne.

Nous passons l’après-midi à visiter le centre avec sa place, sa cathédrale ainsi que la partie château. Ces visites sont plûtot agréables même si l’architecture ne nous laisse pas bouche bée. Il faut bien dire que la ville semble peu enclin à investir dans la rénovation. En effet, certains bâtiments mériteraient une petite cure de jouvance que la ville ne semble pas pouvoir leur offrir. Toutefois, il est impressionnant de voir à quel point la ville est propre. Des employés communaux n’ont de cesse de ramasser les déchets et de nettoyer les rues. Un véritable plaisir. Je vous mets au défis de trouver un mégot dans les rues de Cracovie.

Old Town Restaurant Wine & Bar, un super restaurant

Le soleil à peine tombé, la faim se faisant déjà ressentir nous décidons de terminer cette première longue journée au restaurant Old Town Restaurant Wine & Bar. Super soirée passée la-bas même si la décoration serait à refaire. Je vous conseille d’y déguster des Ribs de porc absolument succulent. Puis, pour le prix que nous avons payé il est difficile de trouver quelque chose de mieux. A titre d’exemple, un demi-litre de bière en apéro, un plat, un dessert, du vin un café et deux vodkas m’ont coûté environ 15 euros sans le pourboire. Il faut savoir qu’il faut rajouter environ 10% à l’addition, car le pourboire n’est pas inclus dans la note.

Cracovie jour 2 : Visite d’Auschwitz-Birkenau

Billets et transport

Réveil matin 6 heures 30 pour partir à la découverte d’une sombre partie de l’histoire : Auschwitz-Birkenau. Pour notre part, nous avions réservé à l’avance nos billets avec notre guide en français sur internet. Nous avons bien fait, car les tours opérateurs du centre-ville sont nettement plus chers. Alors que nous avons payé 10 euros par personne l’entrée avec un guide en français pour la journée, les tours opérateurs les proposaient à 23 euros au départ du centre de Cracovie. A savoir que si vous réservez vos billets sur internet, des bus vous y ammène pour 6 euros A/R par personne au départ de la gare. Toutefois, il faut compter environ 1 heure 30 de trajet pour un aller. Puis, le confort des bus est plus que sommaire, mais ça fait partie du voyage !

A noter que la visite vaut vraiment le coup. Ne vous privez pas du guide qui semble, selon moi, être indispensable. Equipez-vous de chaussures de marche, car la visite reste très longue (environ 4 heures pour les deux camps pour 4 kms de marche). Notre tour en français commencait à 11h45. Un peu tard pour les personnes qui aiment prendre le temps de manger à midi. Mais le centre de visite dispose d’un petit restaurant snack pour vous restaurer.

Albertina, le restaurant gastro au prix d’une pizza en France

Après le retour en bus, il est 18 heures. Le temps pour nous de rentrer à l’hotel pour se préparer pour le diner. Nous avions réservé la veille une table au restaurant Albertina. Qui, nous a paru de l’extérieur être une bonne adresse. Nous ne nous étions absolument pas trompés. Le restaurant propose des plats gastronomiques pour un prix plus qu’abordable pour nous Français. Par exemple, une bière de 0.5 L en apéro, une mise en bouche, un plat, du vin, un pré-dessert, un dessert, café et une vodka nous a coûté 25 euros par personne. Quant à la qualité des plats, rien à redire, un véritable régal. Je vous conseille de choisir les filets de canard rotis et son foie gras de canard au miel, excellent !

Cracovie jour 3 : Départ pour Wieliczka et ses mines de sel !

Petit déjeuner complet et visite à l’aube de l’usine de Schindler

Ayant réservé notre tour de guide qu’a 15h15 en français, nous prenons le temps le matin de profiter du petit déjeuner de l’hotel qui est plutôt complet. Fromage, charcuterie, sucré, salé, omelette fraiche, oeuf au plat ou encore pancakes minute, un véritable régal. Après s’être bien goinfrés, on décolle pour l’usine de Schindler dans le quartier juif de l’autre côté de la Vistule (c’est un fleuve). Nous passons une heure 30 dans le musée à essayer de déchiffrer ce qu’il se passe sous nos yeux. Nous n’avions pas le temps de prendre un guide afin de profiter de la visite, dommage. En effet, la plupart des archives et documents concernant l’occupation de Cracovie sont incompréhensibles pour nous. Je vous conseille donc vivement de faire la visite avec un guide francophone.

Départ pour Wieliczka

Ayant un peu trainé dans le quartier juif, on se précipite vers la gare afin de ne pas louper notre train. On prend donc le tram. Comptez 2 zloty pour un trajet de 20 minutes (0.45 centimes d’euros). Attention, il y a énormément de pickpockets dans le tram de Cracovie. Arrivés à la gare nous mangeons un Burger King à la hâte. Un menu double cheese avec boisson à volonté et une frite nous a coûté environ 4 euros par personne. Puis on saute dans le train direction Wieliczka. Le trajet dure environ 20 minutes. A la sortie du train vous les apercevez en haut du village. Il suffit de marcher 5 minutes pour y être. C’est parti pour la visite des mines de sel.

La visite dure 1 heure 30 si vous ne souhaitez pas faire le musée, sinon elle dure 3 heures. Le guide vous explique parfaitement l’histoire de la mine. Le tour est très interessant et impressionnant. Un village est construit à plus de 100 mètres sous terre, avec une chapelle, une église, des salles de réceptions des bureaux des écuries etc… La visite vaut vraiment le coup. A savoir qu’il n’est pas possible de visiter les mines sans guide. Le lieu étant un énorme labyrinthe sous terre.

La Campana et on boucle les valises

Pour notre dernière soirée, on décide d’aller manger dans un restaurant cosy italien, très bien noté sur tripadvisor. Nous choisissons donc la Campana. Petit restaurant italien situé en plein coeur de la ville. En poussant la porte, on découvre un petit caveau très charmant. Autant vous dire tout de suite, nous avons formidablement bien mangé. Les plats sont simples, servis convenablement, et très bons. Côté prix, là aussi le restaurant est agréable (un peu comme tous les restaurants de Cracovie). Pour exemple, la Campana propose des tagliatelles carbonara au prix de 4-5 euros, des cannelonis ricotta/épinards au prix de 7-8 euros. Ces dernières étaient particulièrement excellentes.

Bref, vous l’aurez compris, on a énormément apprécié notre séjour à Cracovie. Pour conclure nous vous résumons les détails à régler pour que votre séjour se passe au mieux :

  • Réservez vos billets d’avions bien à l’avance. Ils seront alors pas du tout chers. Pour exemple nous avons payé 25 euros A/R au départ de Mulhouse.
  • Réservez vos billets de visites sur internet à l’avance afin d’éviter les files. Vous éviterez alors 2 heures de queue devant les mines ou devant Auschwitz.
  • Favorisez les périodes peu touristiques si vous le pouvez. Le mois de mars est un bon mois, plutôt calme à Cracovie. Même si les jardins ne vous montrent pas leur beauté.
  • Attention aux pickpockets dans la ville.
  • Ne faites pas de change à l’aéroport ou à la gare. Celui-ci est beaucoup trop cher dans ces lieux.

 

 

 

A propos de l'auteur

Co-fondateur