Atelier Ryza 3 est la conclusion de la série de jeu dédiée à l’alchimiste Ryza. Contrairement à son prédécesseur, le jeu n’est pas traduit en français. Il est sorti le 23 mars 2023 sur PS4, PS5, Nintendo Switch et PC.

Le test du jeu a été réalisé sur PS4. Je n’ai pas fait les épisodes précédents mais j’ai déjà eu quelques expériences avec la série Atelier.
Le jeu propose une option permettant de découvrir l’histoire des épisodes précédents.

Des héros qui grandissent …

Des étranges îles sont apparues près de Kurken, la région de notre héroïne Ryza (Reisalin Stout de son vrai nom). Accompagnée de ses compagnons (anciens et nouveaux), Ryza va explorer des nouvelles régions pour découvrir le secret qui s’y cache.


Cette dernière aventure a un goût du passage à l’âge adulte pour tous nos héros. Beaucoup de scènes de souvenirs, de quêtes permettant de découvrir les pensées de chacun, de références au passé … Ainsi, de manière annexe à la quête principale, vous aurez la possibilité d’en apprendre plus sur tous les compagnons et amis de Ryza.

L’histoire aura probablement plus d’impact si vous avez déjà été en contact avec les héros lors des épisodes précédents.

Le système de jeu

La série des Atelier consiste généralement en un RPG avec la particularité de récolter des ressources pour créer des objets à son atelier lorsqu’on a fini d’explorer une zone. Voyons voir ce qu’il en retourne pour cet opus !

L’exploration

Pour explorer l’univers, Ryza aura directement accès à une assez grande map même si tout n’est pas accessible immédiatement. Plusieurs zones distinctes seront bien sûr disponibles et assureront une assez bonne durée de vie. Toutes les zones sont globalement ouvertes et limiteront les temps de chargement. En débloquant des landmarks, vous aurez la possibilité de vous téléporter un peu partout ce qui rend les déplacements plutôt rapides. Vous trouverez de temps en temps des feux de camp qui vous permettront d’obtenir un bonus temporaire (expérience, dégâts, …).

Des quêtes sont disséminées un peu partout et consisteront principalement à récolter tel objet, tuer tel monstre,… Rien de particulièrement innovant.

Les phases de récoltes sont assez simples, car il suffit d’appuyer sur une touche près d’une ressource pour récupérer ce qu’elle contient. Petite subtilité, en fonction de l’outil que vous utilisez, vous n’obtiendrez pas forcément la même chose ! Plus votre outil sera puissant, plus vous aurez des ingrédients de bonne qualité et rare !

Le jeu n’est pas particulièrement beau mais le design des personnages et des monstres reste agréable. Les balades sont accompagnées d’une bande-son assez efficace !

Les combats

Lors de vos déplacements, vous verrez les monstres se déplacer et vous aurez donc le choix d’engager ou non le combat.

Les combats se déroulent en temps réel et vous pourrez agir avec le personnage que vous contrôler lorsque votre barre d’action sera pleine. A ce moment, vous pourrez déclencher des attaques simples et si vous avez engranger suffisamment de points d’action, enchaîner avec des combos plus puissants. En parallèle, l’IA de vos alliés fait de même. Quand vous voyez un ennemi attaquer, vous aurez la possibilité de parer pour réduire l’impact.

Les objets d’alchimie seront également utiles et vous permettront souvent de vous sortir de mauvaises situations en vous soignant ou en lançant des bombes dévastatrices.

L’évolution de vos personnages est assez basique. Chaque montée de niveau s’accompagne d’une amélioration de vos statistiques et de temps en temps l’apprentissage d’un nouveau pouvoir.

Malheureusement, je n’ai pas trouvé ce système extrêmement prenant. L’IA m’a semblé assez inutile (ils ne savent pas parer ?) et les actions très répétitives. L’action est assez brouillonne et très souvent on ne peut pas voir les ennemis qui nous visent puisqu’ils sont derrière notre personnage. Dommage !

Et l’alchimie

Dernier point clé du jeu, l’alchimie permet de crafter toutes sortes d’objets (armes, armures, bombes, …) à la condition d’avoir les bonnes recettes et les bons ingrédients.

Pour apprendre de nouvelles recettes, cela se fera soit par l’histoire, soit par le Skill Tree. Cet arbre permet d’améliorer les compétences d’alchimie et de récolte de Ryza en lui apprenant de nouvelles recettes.

Une fois devant votre chaudron, vous pourrez choisir quel objet créer. A ce moment, vous devrez remplir les différentes zones avec les bons ingrédients pour débloquer les meilleurs pouvoirs de votre objet. C’est pas forcément très clair expliqué comme cela, mais c’est très simple à comprendre dans le jeu !

Cet aspect est plutôt plaisant même si un peu répétitif !

La maîtresse des clés

Le jeu apporte une nouveauté qui prend la forme de clé. Ryza sera capable de générer des clés à partir de différentes sources (monstres, landmark, …). Chaque clé aura un pouvoir différent qui pourra utiliser dans différentes situations :

  • En combat pour booster temporairement la puissance de l’équipe
  • En équipement pour améliorer les stats
  • En alchimie pour donner un bonus au craft en cours

Un système qui aurait pu être intéressant mais qui reste à mon sens assez anecdotique.

Conclusion

Commencer par le dernier épisode n’était pas forcément une bonne idée. Je n’ai pas été plus que ça proche des héros et de la fin de leur histoire.

Le jeu reste agréable à jouer même si les phases de combat ne sont pas franchement un régal. Ce ne sera probablement pas l’Atelier qui attirera un nouveau public mais il sait au moins contenter son public habituel !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.