Dans la catégorie des jeux d’ambiance décalés et capables d’animer l’apéritif, nous appellons Poule Poule ! Dans ce petit jeu signé Oka Luda, il vous suffira de savoir compter des œufs !  Plus facile à dire qu’à faire(mier)…

Proposé en ouverture du Festival de Cannes (ou de la canne, on ne sait plus trop), le film Poule Poule génère autant d’attente que d’hystérie auprès du public. Problème, quelques heures avant la projection, ce maladroit de Waf a mélangé la pellicule. Pour permettre sa diffusion, vous devez en terminer le montage, ou plus exactement déterminer quand le générique de fin doit apparaître sur l’écran. C’est simple, c’est juste après l’apparition du cinquième œuf…

Poule Poule est donc aussi simple que ça. Le Maître du jeu va retourner les cartes une par une et les autres joueurs vont devoir compter les œufs disponibles. Au cinquième, le plus rapide à taper sur la table remporte la manche. Un peu facile, non ? Oui mais…

Il y a effet un (gros) mais à cette apparente simplicité : la présence d’autres cartes dans le jeu. Par exemple, si une poule apparaît, elle vient couver un des œufs, le faisant donc disparaitre. Et si le renard vient visiter le poulailler, il fait fuir la poule et l’œuf couvé redevient alors disponible.

Mais alors, il suffit simplement de tenir le compte ? Oui, c’est évidemment vrai (et relativement simple) pour vos premières parties, celles lors desquelles le paquet ne sera constitué que de cartes œufs, poules et renards. En revanche, ça le sera un peu moins pour les suivantes, celles au fur et à mesure desquelles vous ferez intervenir d’autres acteurs de la ferme dans le film. Parmi ceux-ci, le fermier qui ramassera les œufs déjà disponibles, le chien qui chassera le prochain renard, l’empêchant ainsi d’effrayer la poule qui couve, le renard déguisé en poule qui n’a que faire de la présence du chien, le ver de terre qui attirera la poule gourmande (qui n’ira donc pas couver d’œuf), etc.

Vous vous en doutez, plus on ajoute de cartes et plus la partie de Poule Poule se mue en joyeux chaos. Ça crie, ça essaie de se concentrer, ça se trompe, ça demande un ralenti, bref ça s’amuse ! Et même beaucoup. Poule Poule fait donc partie de ces jeux simples et malicieux qui sont expliqués en quelques minutes et qui sont capables d’installer une joyeuse (et bordélique) ambiance autour de votre table !

Poule Poule, un jeu de Charles Bossart, illustré par Pauline Berdal et édité par Oka Luda.

Nombre de joueurs : 2 à 8

Âge : dès 8 ans

Durée moyenne d’une partie :  20 minutes

Acheter Poule Poule sur Philibert

Visiter le site d’Oka Luda

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.