Un sujet un peu particulier pour certains, pas inconnu pour d’autres. Il s’agit de l’autisme. Pour se faire un avis, pour comprendre un peu les personnes autistes, ou tout simplement pour satisfaire votre curiosité, je vous ai concocté un petit mix de différents livres sur l’autisme. Plutôt texte ou plutôt images ? Pas de soucis, ici se trouvent autant de romans que de BD.

On commence tout de suite avec Asperger et fière de l’être, d’Alexandra Reynaud (acheter en ligne : 15€)

Résumé : Le Syndrome d’Asperger est un trouble du spectre autistique. Les symptômes sont plus discrets que pour l’autisme classique, à tel point qu’on parle d’un handicap invisible : les personnes atteintes du syndrome d’Asperger (surnommées les Aspies) éprouvent principalement des difficultés majeures dans leurs interactions sociales (déficit des codes sociaux, difficulté à identifier les sentiments et les émotions chez les autres). Beaucoup d’adultes Aspies s’ignorent donc encore ou peinent à obtenir un diagnostic officiel. Alexandra Reynaud, diagnostiquée aspie à l’âge adulte, témoigne dans ce livre de son parcours diagnostique et de ses questionnements. Elle aborde ses difficultés au quotidien, mais aussi ce que sa différence lui apporte.

Avis : Ce livre est un véritable témoignage de la part d’une femme qui possède le syndrome d’Asperger (et qui est également à Haut Potentiel Intellectuel). C’est une histoire véritablement touchante et passionnante. Écrite à la première personne, il est très facile de se mettre à sa place et de comprendre le monde comme elle le perçoit et le ressent. Une pure pépite.

Côté BD, on ne peut pas faire cet article sans citer La Différence invisible de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline. (acheter en ligne : 22,95€)

Résumé : Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.

Avis : C’est une BD aux graphiques véritablement explicites et révélateurs. A travers les dessins, on comprend aisément ce que peut vivre Marguerite au quotidien. Je pense que c’est un très bon point de départ lorsque l’on veut se pencher sur le Syndrome d’Asperger.

Passons maintenant à l’autisme, sans qu’il soit précisé « Syndrome d’Asperger ». Côté roman, citons Comme d’habitude de Cécile Pivot (acheter le livre en ligne : 16,50€)

Résumé : Antoine est autiste. Elle lui raconte sa petite enfance, quand elle savait que quelque chose n’allait pas mais prêchait dans le désert, parce qu’Antoine était son premier enfant et que ni le corps médical ni sa famille ne prenaient au sérieux sa parole de mère. Jusqu’à ce jour, à la fois terrible et libérateur, où les mots « troubles autistiques » ont été prononcés, enfin, par un médecin. Elle lui raconte, en pleurant parfois, en souriant souvent, son combat, les erreurs, les siennes et celles des autres, enseignants, proches, administration ou soignants. Elle lui raconte les petits drames et les grandes joies, les colères et les fous rires. Elle lui raconte comment elle l’a accompagné de son mieux dans sa vie d’enfant, d’adolescent puis de jeune homme, sans jamais renoncer à vivre, à aimer, à travailler. Ce récit, elle le porte en elle depuis la naissance d’Antoine, prenant des notes, figeant dans l’écriture l’intensité d’instants inoubliables, drôles ou tragiques, rocambolesques ou quotidiens, dont elle savait qu’un jour, elle tirerait ce livre. Ce livre que, probablement, il ne lira jamais. Un livre vibrant d’émotion.

Avis : Ce témoignage d’une maman est véritablement touchant. Là où les deux livres précédemment cités sont des témoignages de personnes elles-mêmes autistes, ici il s’agit de l’entourage. Cela donne une nouvelle perception du monde de l’autisme.

Dernier livre pour cette petite liste, la BD Les Petites victoires de Yvon Roy. (acheter le livre en ligne : 17€)

Résumé : Comment dire à son fils tant désiré qu’il est le plus formidable des petits garçons malgré le terrible diagnostic qui tombe comme un couperet : autisme, troubles psychomoteurs, inadaptation sociale… C’est le combat que va mener ce père, resté uni à sa femme malgré leur séparation, pour transformer ensemble une défaite annoncée en formidables petites victoires.

Avis : Ce livre, sorti il y a peu, est également une pure merveille. Là aussi, nous nous plongeons dans le point de vue d’un membre de la famille de l’enfant autiste, le papa. Déjouant les pronostics des spécialistes, l’amour que le père porte à son fils semble faire des miracles. Une BD remplie d’amour et de tendresse.

Tous ces livres sont de très bons points d’entrée pour s’intéresser à l’autisme. J’ai particulièrement aimé ces quatre livres-là par le fait qu’ils sont des témoignages. Ce sont des gages de sincérité, d’expérience et de vécu. Sans préjugés, sans vérités toutes faites. Néanmoins, il existe d’autres livres pour ceux qui voudraient s’y intéresser un peu plus en profondeur, ou pour les curieux tout simplement. On peut citer les romans de Joseh Shovanec, ou le livre L’Asperger au féminin de Rudy Simone. Et pour ceux pour qui les livres sont un peu de trop, n’hésitez pas à aller jeter un oeil à un blog particulièrement intéressant : Les Tribulations d’une Aspergirl, fait par Alexandra Reynaud elle-même.