Ayant vu le jour dans les années 30, le métier d’hôtesse de l’air fait rêver des millions de jeunes femmes. C’est en effet un emploi prestigieux et glamour, à la limite du mythe. Les hôtesses de l’air impressionnent de par leur tenue toujours impeccable et leur élégance. D’ailleurs, ce métier fait toujours autant rêver parce qu’il évolue avec les mœurs. Parlons justement aujourd’hui de la perpétuelle évolution du métier d’hôtesse de l’air (voir ici pour plus d’infos) parce que de nombreux paramètres ont changé depuis sa création à nos jours.

Un métier de plus en plus dur

Le métier d’hôtesse de l’air n’est pas de tout repos, contrairement à ce qu’on peut penser. En effet, parce que les hôtesses de l’air voyagent beaucoup, on pense qu’elles font du tourisme à longueur d’année. C’était peut-être vrai au début, c’est-à-dire dans les années 30, à l’époque où Elle Church a eu l’initiative de créer ce métier. D’ailleurs, cliquez-ici si vous voulez en savoir plus sur les débuts de cet emploi.

Mais le rythme de travail est devenu de plus en plus intense avec le temps. Les vols sont actuellement si fréquents et les rotations si rapprochées que les hôtesses de l’air ont parfois seulement quelques heures pour se reposer entre deux vols. Donc, certes, ce métier est toujours aussi prestigieux, mais être hôtesse de l’air est plus dur qu’on ne le pense.

Des critères physiques moins stricts

Alors que l’hôtesse de l’air devait au départ respecter des critères physiques très stricts, limites militaires, les compagnies aériennes ne les exigent plus de nos jours, du moins, plus ouvertement. Ainsi, plusieurs signes distinctifs ont peu à peu disparu :

  • L’uniformité de la taille et du poids de toutes les hôtesses de l’air
  • Les hôtesses obligatoirement blanches de peau pour les compagnies européennes
  • La coiffure réglementaire
  • Le bas également réglementaire
  • Les ongles manucurés tout aussi réglementaires
  • Etc.

Concernant le critère de la couleur claire de peau pour chaque hôtesse de l’air travaillant pour une compagnie européenne, les textes ne sont pas aussi explicites qu’avant. On peut toutefois percevoir sur les contrats quelques termes laissant croire que les recruteurs tiennent effectivement compte du physique et de la couleur de peau. On peut notamment lire que les candidates doivent avoir une présentation compatible avec leurs missions auprès du public.

Faisant partie des critères exigés auparavant, le célibat n’est plus de rigueur pour les hôtesses de l’air même si les horaires et les conditions de travail ne sont pas spécialement propices à une vie de couple ou une vie de famille intense. D’ailleurs, beaucoup d’hôtesses de l’air sont effectivement célibataires.

Des règles de sécurité plus importantes

Les règles de sécurité sont parmi les critères qui ont le plus évolué dans l’aviation et cela a évidemment une répercussion sur le travail de l’hôtesse de l’air. En effet, les différentes règles de sécurité sont présentées en début de vol et avec toutes les conditions qu’ils doivent respecter, les passagers peuvent se montrer impatients voire impolis et agressifs.

L’hôtesse de l’air doit donc s’assurer que ces consignes de sécurité soient transmises dans leur totalité et surtout dans une ambiance professionnelle, mais agréable. Voilà pourquoi les hôtesses de l’air et stewards  cherchent toujours des façons ludiques de faire cette partie de leur travail, comme on peut le voir sur cette vidéo.

Métier glamour qui fait rêver de nombreuses jeunes femmes, le métier hôtesse de l’air évolue avec le temps. Il se modernise en effet en fonction de l’évolution de la société en général et des changements qui s’opèrent dans le domaine de l’aviation. En tout cas, pour accéder au métier hôtesse de l’air, les candidates doivent posséder un sésame : le CCA-Cabin Crew Attestation.

A propos de l'auteur

Fondateur / Rédac' chef
Google+

En plus d'essayer de dominer le monde avec Conso-Mag, je suis rédacteur web pour quelques autres sites internet, spécialisés notamment dans les jeux vidéo et le cinéma. Ajoutez à cela une passion pour le football et les vidéos de chatons, et vous avez une vision plus ou moins globale de l'énergumène que je suis.