Comme tous les ans, vous allez passer un dimanche soir de début février entre potes, et arriver au boulot le lundi matin avec des cernes plus grandes que le Grand Canyon. Comme tous les ans, vous allez devenir américain le temps d’une soirée, enfilant votre plus belle casquette et vous goinfrant de l’équivalent de six mois de fast food. Conso-Mag fait le point sur tout ce qu’il y a à savoir sur cet événement sportif majeur.

Les équipes du Super Bowl 2016

Pour cette cinquantième édition du Super Bowl 2016, on retrouve les Denver Broncos, vainqueur de la conférence AFC et finaliste malheureux en 2014, opposé aux Carolina Panthers, vainqueur de la conférence NFC. Ces derniers sont les favoris des pronostics, après une saison tout bonnement exceptionnelle au cours de laquelle ils n’ont perdu qu’un seul match, devenant l’une des 10 équipes à avoir réussi une telle performance. Ils restent par ailleurs sur une prestation impressionnante face aux Arizona Cardinals en finale NFC, avec une victoire 49-15. De quoi aborder ce Super Bowl avec le plein de confiance pour le quarterback Cam Newton, qui devrait logiquement être élu MVP de la saison après une année exceptionnelle. Retour sur leur parcours en vidéo.

En face, les Denver Broncos auront tout de même leur mot à dire et pourraient faire déjouer les pronostics. Avec la meilleure défense de la NFL cette année, les Broncos seront durs à jouer. Ils peuvent également compter sur le talent de Peyton Manning, leur quarterback vétéran de 39 ans, qui disputera là son quatrième Super Bowl !

Où regarder le Super Bowl 2016 ?

Le Super Bowl 50, la finale NFL 2015, aura lieu le 7 février 2016 et prendra place au Levi’s Stadium de Santa Clara, en Californie, stade qui accueille habituellement les San Francisco 49er’s. Il va être quelque peu compliqué de récupérer l’une des 75.000 places mises en vente, à un prix compris entre 500 et 2.600 dollars (soit un peu plus que le billet le plus cher de la première édition en 1967, vendu 12$ !).

Du coup, on vous conseille de vous poser tranquillement dans votre canapé. En France, la diffusion se fera en clair sur la chaîne W9 (qui possède également les droits pour les éditions 2017 et 2018). L’antenne sera prise vers minuit, tandis que le match débutera pour sa part une petite demie-heure plus tard.

Le concert de la mi-temps

Chaque année, le concert de la mi-temps du Super Bowl est attendu par tout le monde. Il s’agit de l’une des plus grosses consécrations qui soit pour un artiste. Cette fois-ci, c’est le groupe Coldplay qui sera la tête d’affiche. Mais ils ne seront pas seuls, puisque l’on a appris que la chanteuse Beyoncé allait entrer dans l’histoire en devenant la seule femme à chanter deux fois au Super Bowl (elle avait déjà brillé lors de l’édition 2013).

Tout récemment, on a appris que Bruno Mars allait également rejoindre le casting après son incroyable performance de 2014.

Les publicités

Avec 114 millions de téléspectateurs aux USA en 2015, le Super Bowl est la cible privilégiée des annonceurs, qui redoublent d’inventivité pour proposer des spots publicitaires plus incroyables les uns que les autres durant le match. Pour cette année, les prix se négocieraient a priori aux alentours de 5 millions de dollars pour 30 secondes de publicité ! Ce à quoi il faut ajouter les cachets pris par certaines stars. On sait par exemple que Drake s’est associé à un opérateur de télécoms pour environ 4 millions de dollars ! Pas mal de stars sont au programme : Drake, mais aussi Liam Nesson, Venus Williams ou encore Seal, pour ne citer qu’eux.

Malheureusement, en France, nous n’avons pas l’occasion de découvrir les pub US et il faudra attendre que le net s’en empare le lendemain pour pouvoir en profiter !

A propos de l'auteur

Fondateur / Rédac' chef
Google+

En plus d’essayer de dominer le monde avec Conso-Mag, je suis rédacteur web pour quelques autres sites internet, spécialisés notamment dans les jeux vidéo et le cinéma. Ajoutez à cela une passion pour le football et les vidéos de chatons, et vous avez une vision plus ou moins globale de l’énergumène que je suis.