Les jeux de blind-tests musicaux existent depuis de nombreuses années, sous différentes formes, jeux vidéos (on se rappelle de l’excellentissime Buzz the Music Quizz sur PS2), applications sur smartphone, jeux de société, ou voire en live sur twitch ou youtube, à la TV, bref comme on dit, ça n’est pas près de s’arrêter.

Un jeu de société pas comme les autres

Pour commencer l’année 2023, je vous présente donc le jeu hybride George – The Ultimate Music Quizz. Pourquoi hybride ?, car le jeu est disponible sous deux formes. Une application « gratuite » seule disponible sur l’Apple store et sur l’Android store, et une boite de jeu additionnelle commandable sur https://georgequiz.com/.

L’application étant bien sur suffisante à elle seule pour jouer, la boite elle, ajoute du matériel physique supplémentaire et 350 crédits pour l’application. Car oui, par défaut, George propose 8 crédits gratuits pour tester l’application, mais il faudra ensuite passer à la caisse pour acheter des crédits supplémentaires, droits d’auteurs oblige. Sachant qu’une chanson jouée dans l’application correspond à un crédit, imaginez donc qu’il vous faudra bien entendu assez vite sortir la carte bleue pour pouvoir jouer quelques parties supplémentaires.

Selon les modes de jeux et le nombre de joueurs, j’ai pu constater qu’une partie peut consommer en moyenne entre 10 et 25 crédits environ, voire beaucoup plus si les joueurs éprouvent quelques difficultés à trouver les réponses. Pour éviter cela, bien entendu il faudra bien préparer vos parties avec l’application en paramétrant entre autres l’age des joueurs, les années des chansons à découvrir, leurs langues, et la difficulté du jeu…

Car comme nous l’indique l’auteur du logiciel, l’application utilise un algorithme poussé pour vous proposer les meilleurs chansons correspondant à ces réglages, il est donc primordial de passer quelques secondes pour être sûr de prendre du plaisir à jouer sans frustration.

Si vous avez acheté la boite de jeu, vous découvrirez donc en plus du code ajoutant les crédits, le manuel papier du jeu ainsi qu’un petit guide de conseils et d’astuces. Sous ces 2 fascicules, un bloc de feuillet pour le mode Focus (téléchargeable aussi gratuitement sur le site) accompagné de crayons de papier, et de deux jeux de 26 cartes à double face pour le mode Classic et le mode Rush avec 2 cartes aides pour le rappel de la signification des symboles.

Le jeu vous propose 3 modes jouables à partir de deux joueurs, sans limite réelle maximum hormis le nombre de smartphone nécessaire pour les jeux à buzzer, et bien entendu l’espace nécessaire si vous avez une grande famille ou bande d’amis, l’auteur recommande malgré tout une dizaine de joueurs ou d’équipes maxi selon les modes.

Par soucis de facilité, il faudra désigner un maitre de jeu, qui lancera depuis son smartphone le mode adéquat, gérera les réponses des joueurs et le démarrage des chansons et du timer. Rien n’empêche que le Game Master joue malgré tout dans une équipe en utilisant le smartphone de son coéquipier, sachant qu’il suffit d’un buzzer par équipe. Une fois le coupable désigné (et le smartphone paramétré à l’avance bien entendu), il suffira donc de choisir le nombre de joueurs et le mode de jeu désiré.

Pour les modes Classic et Rush, le Game Master devra créer une room pour permettre aux autres joueurs avec smartphone de le rejoindre et de pouvoir voir qui a buzzé et quand.

Tout le monde est prêt ? Let’s go !

Après avoir lancé un dé virtuel indiquant si les joueurs devront donner un ou deux éléments de réponses (titre et interprète), le mode Rush vous demandera donc de buzzer le plus rapidement possible, chaque bonne réponse rapportant une carte 1 ou 2 (de la boite de jeu) selon le nombre d’éléments fournis. Une carte bonus de 1 points pourra être remporté si vous donnez également l’année. Si la réponse est mauvaise l’équipe perd une carte 1. La première équipe totalisant un score de 10 avec ses cartes 1 et 2 gagne la partie, sachant que chaque équipe démarre avec 3 pts. Le Game Master peut fournir des indices en appuyant sur l’un des 2 symboles à droite (ou les 2) respectivement le symbole loupe pour donner les initiales de l’interprète, et le refrain de la chanson. A noter, que ce mode peut être jouer sans les cartes en comptabilisant les points sur une feuille de papier vierge.

Le second mode, Focus, nécessitera lui de poser vos smartphones, et d’utiliser le bloc de feuillet, en prenant une feuille par équipe (et un crayon, ça peut servir). En lançant la partie, le Game Master, va donc enchainer 10 extraits d’affilée, et les joueurs devront écrire sur leur feuille les réponses qu’ils pensent correctes, comprenant donc l’interprète, le titre, et l’année de la chanson. Il est toujours possible de donner des indices avec l’application si cela est trop difficile pour tout les joueurs. La réponse est donnée entre chaque chanson jouée, et fera remporter 1 point par bonne réponse, voire 5 points si vous avez les 3 éléments correct. A la fin de l’épreuve, l’équipe ayant remporté le plus de points remporte évidement la partie.

Pas trop mal, non ?

Enfin, terminons avec le dernier mode, Classic. Le GM prépare à nouveau une room pour les joueurs, et les cartes côté symbole devront être mélangées, et poser en tant que pioche pour tout les joueurs. Chaque équipe joue chacun son tour, et doit tirer 3 cartes face visible. Elle devra ensuite sélectionner la 1ére carte de son choix, permettant au GM de lancer l’épreuve correspondante sur l’application. Les 4 épreuves vous demanderont de reconnaitre le titre et l’interprète d’une chanson à chaque fois, soit en fredonnant ou sifflant le titre donné par l’application, soit avec un extrait sonore, un extrait de parole, ou avec une épreuve ou toutes les équipes jouent et doivent dire « Pause » ou buzzer pour donner une réponse (et le GM met la chanson en pause). Enfin une carte joker avec les cartes symboles permet à l’équipe de choisir l’épreuve de son choix qui lui convient le mieux. Chaque épreuve remporter fait conserver la carte correspondante, sachant que l’équipe qui joue peut choisir de double ou tripler la mise en jouant les 2 voire les 3 cartes qu’elle a pioché. La partie se terminera dès qu’une équipe obtiendra 7 cartes de son choix, ou une carte de chaque épreuve.

Alors, verdict ?

Georges – The Ultimate Music Quizz fonctionne bien, l’application est suffisamment claire et simple à utiliser pour ne pas se perdre dans les menus. On demandera quand même au Game Master de s’impliquer réellement dans son rôle en sachant être conciliateur, et de maitriser le smartphone un peu plus que les autres pour pouvoir gérer la partie dans une bonne entente générale. Il faudra aussi bien prendre le temps de lire les règles du jeu, même des modes qui ne vous intéresse pas de premier abord, pour voir à quoi servent certaines fonctions de l’appli (par exemple les indices qui sont utilisables dans tout les modes, mais pas mentionné pour le mode classic par exemple). La difficulté du jeu sans les indices est d’ailleurs malgré tout assez élevée, même en facile et en paramétrant l’appli selon nos gouts, faute à des extraits parfois très succincts et une « obligation » de connaitre le titre et l’interprète (on peut faire preuve de souplesse) les indices resteront bien souvent très utiles pour certains titres. On a également eu quelques difficultés à rejoindre une room à plusieurs reprises, même en fermant l’application, à noter également que le bouton que le bouton retour du Buzzer est à éviter, car il éjecte le joueur de la room, sans possibilité de revenir, room verrouillé ou non. Cela reste des petits détails, mais qui peuvent être gênants pour les novices, ou les plus jeunes joueurs, mais qui peuvent être corrigé par des mises à jour de l’application. Globalement l’application et sa boite de jeu facultative (mais vite indispensable, rien que pour les crédits inclus) sont de bonne facture, avec un tarif convenable pour ce genre de jeu. Si vous êtes fan de quizz musicaux et aimez jouer à plusieurs, George sera sans aucun doute une valeur sûre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.