« Depuis toujours, la vie sourit à Paul : grand, beau, intelligent, il réussit tout ce qu’il entreprend, y compris sa relation avec Estelle. Petit dernier d’une famille de quatre enfants bourgeoise et conservatrice, son avenir est tout tracé… Alors son monde s’effondre le jour où il réalise qu’il aime un garçon. Dévasté, il est dirigé vers une thérapie de conversion, « soutenu » par ses proches qui veulent le voir reprendre le droit chemin.
Thalia est une passionnée qui enchaîne les relations, éprise de liberté, jusqu’à sa rencontre avec Loïs. Elle vibre d’amour et de désir pour cette fille, au point de révéler ses sentiments au grand jour… et de se retrouver à la rue, humiliée, rejetée par ses parents
.

Dans ma PAL depuis un moment, je saute enfin le pas vers ce roman young adult, édité chez Slalom.

Nous suivons deux histoires distinctes, mais qui finissent par avoir un lien. Celles de Paul et de Thalia. Un chapitre sur deux est consacré à l’un, puis à l’autre. Le rythme m’a semblé assez perturbant au début, mais je me suis très vite adaptée !

Paul et Thalia ont une chose en commun : l’homosexualité.

Du côté de Paul, issu d’une famille très croyante et très conservatrice, nous suivons son aventure au sein d’une thérapie de conversion. Ce dernier est en quête d’identité, et ne sais plus où se positionner : suivre son cœur ou écouter sa famille, sa religion ?

Concernant Thalia, elle tombe amoureuse d’une fille, et c’est le drame. Son monde s’écroule autour d’elle, la fille qu’elle aimait lui tourne le dos. Pour enfoncer le clou, sa famille lui tourne le dos, et son père ne désire plus de sa présence sous son toit.

Ce livre est extrêmement puissant et m’a énormément touché. Anne Loyer nous fait part, dans ses remerciements, de toutes ses recherches afin d’aboutir à un roman le plus réaliste possible, sans tombé dans le cliché. La dure réalité du rejet de sa famille, ou encore des thérapies de conversion ( qui rappelons-le est interdit en France depuis début 2022 ) est abordé et nous replace ainsi dans un climat très difficile.

Au fil des pages, nous vivons la difficulté des conséquences du rejet de l’homosexualité. Nous vivons également la recherche de soi, ainsi que l’acceptation de soi.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture. Cependant, je retiendrai un détail, qui m’a légèrement contrariée : la rapidité du dénouement de l’histoire. Nos personnages nous tiennent en haleine, et en compassion pendant plusieurs chapitres. A contrario, la conclusion, le dénouement, n’est au final qu’un ou deux chapitres tout au plus.

Je recommande fortement ce livre, tant pour un adulte que pour un adolescent. La recherche de soi est très importante et peut être très difficile à traverser dans ces âges-là.

Je lirais également avec grand plaisir les autres ouvrages de Anne Loyer, qui a une plume délicate et qui est très agréable à lire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.