J’ai remarqué que j’étais mauvais au foot en jouant à FIFA 23, j’ai donc décidé de changer et de m’orienter vers un sport plus noble cette année. J’ai donc enfilé mon plus beau polo pour partir concourir sur les plus golfs du monde dans PGA Tour 2K23. L’occasion pour moi de m’initier à un sport que pas mal d’autres personnes aiment chez Conso-Mag, comme vous l’avez peut-être déjà lu dans nos précédents articles.

En 2014 et 2020, les développeurs de HB Studios nous proposaient The Golf Club, un titre qui a permis aux amateurs de la petite balle de combler le vide laissé par EA, dont le dernier jeu du genre date de 2015. Flairant le bon filon, 2K a racheté HB Studios et a renommé le titre en PGA Tour 2K21. Après un petit break d’un an, la série revient pour un PGA Tour 2K23 mettant en avant le très célèbre Tiger Woods, ancienne égérie de la concurrence – qui tentera par ailleurs un retour au printemps prochain avec EA Sports PGA Tour. Il me semblait important de préciser tout cela, notamment pour les néophytes qui pourraient vouloir se lancer dans l’aventure.

PGA Tour 2K23 possède un énorme avantage : son accessibilité. Sans être un jeu orienté arcade, il sait tendre la main aux débutants – dont je fais partie – pour les emporter avec lui sur les greens des 20 parcours officiels du PGA Tour. Cela commence par un tutorial quasi obligatoire qui se lance lors de la première partie, et qui va nous expliquer durant quelques minutes les bases du gameplay. On va apprendre à gérer son swing (à paramétrer entre une gestion au stick, que je recommande, ou en 3 clics), à dompter les différents types de clubs en fonction des situations, à lire le green et son dénivelé, etc. Très vite, on commence à avoir ses premières véritables sensations et le sentiment de progresser. Idéalement, je vous recommande ensuite de vous orienter vers le mode de jeu TopGolf, un petit mode annexe qui est une reproduction d’un « parcours » de Las Vegas, dans lequel il s’agit d’atteindre des cibles et de marquer un maximum de points avec seulement 10 balles.

Une fois cela fait, vous serez prêt à plonger dans le grand bain du mode Carrière. Ici, vous pourrez créer votre avatar via un éditeur proche de celui que vous pouvez retrouver dans NBA 2K23, avant de vous lancer dans l’aventure. Vous avez ensuite la possibilité de rejoindre directement le circuit professionnel, ou de gagner votre place dans l’élite en faisant vos gammes à la Q-School, puis sur le Korn Ferry Tour, avant d’enfin toucher le Graal du bout des doigts en allant chercher la Fed Ex Cup. Ce mode Carrière est vraiment bien construit, avec une progression du joueur bien gérée par un arbre de compétences assez dense et personnalisable, vous permettant d’avoir votre propre style. Le titre propose une gestion des sponsors également, avec des contrats à décrocher pour pouvoir obtenir clubs, balles ou fringues pour être le roi du green.

En plus de ces modes, il est bien évidemment possible de plonger pour des parties rapides, en solo, en local ou en multi en ligne, avec pas moins de 14 joueurs professionnels, auxquels viennent s’ajouter deux stars de la NBA : Stephen Curry et Michael Jordan ! Notez également qu’un éditeur de parcours est présent – celui-ci a l’air hyper bien fichu, mais mon absence totale de talent pour concevoir des choses intéressantes m’empêche de vous en parler davantage.

PGA Tour 2K23 fait vraiment le boulot à tous les points de vue, et cela vaut également pour la partie technique. Visuellement, le jeu est une franche réussite sur Xbox Series X, et il n’y a que la sobriété du golf en tant que tel qui nous empêche de prendre de grandes claques. Côté audio, c’est également très bon – pour les anglophones – avec des commentateurs et des consultants très vivants qui animent parfaitement les parties.

PGA Tour 2K23 est une très bonne porte d’entrée vidéoludique dans le monde du golf. Très complet, il sait également accompagner les débutants pour leur permettre de dompter un gameplay riche. Loin d’être avare en termes de contenu, le titre aura de quoi vous occuper pendant de très longues heures, pour peu que vous ne soyez pas rebutés par le côté redondant de la discipline. Un très bon titre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.