Dans l’univers ludique, plusieurs jeux incontournables ont déjà eu droit à une adaptation en version deux joueurs. On pense notamment à 7 Wonders ou encore à Kingdomino. Dès demain, c’est un autre grand classique qui se verra décliné en version Duel : Splendor…

Alors oui, on vous entend d’ici, Splendor se joue déjà très bien à deux joueurs. C’est vrai mais cela ne veut pas dire qu’il ne pouvait pas mieux se jouer à deux joueurs. Il faut comprendre par là que cette nouvelle version (toujours signée Marc André mais cette fois épaulé par Bruno Cathala) a été pensée pour offrir aux deux opposants des sensations de jeu plus en adéquation avec le combat qu’ils se livrent. Comment ? Mais grâce à de nouvelles mécaniques pardi !

Gemme, gemme la vie(ctoire)

En effet, même s’il conserve le principe de base du Splendor originel, ce Splendor Duel n’est pas dénué de nouveautés. Pour commencer, il propose un plateau commun sur lequel les joueurs iront sélectionner leur gemmes (et leurs perles) à tour de rôle. Il s’agira d’en choisir jusqu’à trois pour autant que celles-ci se suivent (orthogonalement ou en diagonale). Déjà, on prend conscience d’une première interaction possible car en jouant habilement, on pourra priver notre adversaire d’une partie des ressources qu’il convoite voire le forcer à remplir à nouveau le plateau avec les gemmes dépensées, ce qui nous octroiera un Privilège.

Ces privilèges sont une autre nouveauté de ce Splendor Duel. Ils sont au nombre de trois et sont présents sous la forme de petites figurines. Ils sont à gagner selon les actions de notre adversaire ou via la capacité spéciale de certaines cartes du jeu et ils servent à aller récupérer des gemmes supplémentaires en amont de son tour.

Vous avez bien dit « capacité spéciale de certaines cartes » ? Eh oui, voilà la troisième nouveauté de ce Splendor Duel. Certaines cartes, lorsqu’elles sont achetées, vont en effet octroyer un bonus instantané. Il s’agira de pouvoir rejouer un tour, d’aller chercher une gemme ou une perle sur le plateau ou encore d’en voler une à son opposant (gniark gniark).

Et c’est tout ? Même pas encore tout à fait. Splendor Duel propose aussi des cartes Faveurs Royales que les joueurs récupéreront dès qu’ils auront accumulé trois puis six couronnes sur leurs cartes achetées. Et en plus d’octroyer des points de victoire, trois de ces quatre cartes disponibles offriront elles-aussi un bonus immédiat. De quoi vous inciter à ne pas les négliger…

Ce qu’on en pense…

Pour ceux qui ne jouent que très occasionnellement à deux et qui disposent du Splendor classique, Splendor Duel n’est pas tout à fait indispensable. Cela dit, pour ceux qui aiment les duels ou qui sortent souvent la boîte de base pour une escarmouche rapide, il serait dommage de s’en priver (surtout au petit prix auquel il est proposé). En effet, ce Splendor Duel offre des sensations tout à fait nouvelles. Il ajoute de l’interaction dans la partie et par ce biais se révèle plus stratégique que son grand frère. On y fait plus attention aux actions de son adversaire (d’autant que les conditions de victoire sont désormais multiples) et le ressenti du jeu est bien plus nerveux.

Bref, une très belle découverte que l’on ressortira aussi souvent que facilement !

Splendor Duel, un jeu de Marc André & Bruno Cathala, illustré par Davide Tosello et édité par Space Cowboys.

Nombre de joueurs : 2

Âge : dès 10 ans

Durée moyenne d’une partie : 30 minutes

Acheter Splendor Duel sur Philibert

Visiter le site de Space Cowboys

Crédit photos : BoarGameShot

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.